CONTACT

  • Facebook Social Icon

Suivez-nous sur 

vimeo-icon.jpg

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre WIKI 

logo_innoviris.jpg
Logo icone2018.png
Logo-MAXIM.jpg
Logo-LRBPO.jpg
Logo-ULB.jpg
Sciensano.JPG
CC.JPG

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la 

Licence Creative Commons Attribution -

Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

PROJET

ValueBugs est un projet de recherche participative dans le cadre de l’appel Co-create d’Innoviris

et dont les principaux chercheurs de terrain sont les citoyens.

CONTEXTE

Le système d’approvisionnement alimentaire de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) est très vulnérable puisque quasi totalement dépendant de l’importation à flux tendu de denrées alimentaires. La production alimentaire intra-urbaine, soutenue par la stratégie Good Food, se veut être une réponse à ce problème de potentielle insécurité alimentaire. Toutefois, l’agriculture urbaine produit peu de denrées à fort contenu protéique, pourtant nécessaire à une alimentation équilibrée. L’élevage intra-urbain (collectif, particulier) qui permettrait de répondre à cette demande est basée sur des animaux omnivores (volailles, poissons) et a donc aussi recours à des aliments protéinés produits hors Région de Bruxelles-Capitale. Le constat est le même pour les animaux de compagnie.

Le projet ValueBugs propose de pallier à ces manques en créant un trait d’union entre les animaux d’élevage (ou de compagnie) et les épluchures de fruits et légumes domestiques, une ressource abondante en RBC. Les insectes sont le chaînon manquant de cette chaîne alimentaire, et ValueBugs propose de les produire à domicile à moindre coût. L’espèce choisie est la mouche soldat noire (Hermetia illucens), espèce nord américaine non nuisible naturalisée sur tous les continents, dont les larves hautement nutritives ont un excellent potentiel de bioconversion des déchets organiques.

OBJECTIFS

À l’heure actuelle, il n’existe pas de dispositif de production de ces larves sous nos latitudes et à l’échelle des particuliers qui soit suffisamment simple d’utilisation pour que la pratique se répande en RBC. Les paramètres de production à petite échelle sont inconnus, l’ensemble des connaissances concernant cette espèce visant à produire des quantités industrielles en conditions idéales. Enfin, le cadre réglementaire européen a besoin d’arguments scientifiques en faveur d’un assouplissement des règles d’utilisation des épluchures par les particuliers.
 

Le parti pris de ValueBugs est de développer cette méthode de valorisation de résidus organiques afin qu’elle soit utilisable à domicile (donc en circuit court, décentralisé), chez n’importe quel citoyen, dans des conditions variées (appartement, maison, jardins collectifs…). Puisque tout est à découvrir à cette micro-échelle de production, différents volets de recherche sont investigués, parmi lesquels :

- mise au point des outils et des méthodes d’élevage, pour que la technique soit accessible à tous et bien maîtrisée dans diverses conditions, ainsi que des conditions de valorisation optimales des larves (diète pour poules intra-urbaines, pour poissons élevés en aquaponie…),

- création d’un réseau de citoyens et d’intervenants de terrain à différentes échelles (larves matures en échange d’œufs de poule ; reproduction de mouches et distribution des jeunes larves qui en sont issues ; logistiques de valorisation de flux secondaires alimentaires tels que les drêches de brasserie…),

- analyses nutritionnelles et sanitaires des larves, des œufs de poules nourries avec les insectes.

Le collectif ValueBugs entend mettre cette nouvelle technique de valorisation de matière organique à disposition de tous en proposant en open-access les plans de construction du matériel ainsi que des méthodes d’élevage et de valorisation des larves, et en soutenant la diffusion de l’innovation par un réseau de citoyens-chercheurs formés, actifs et soutenant des nouveaux pratiquants.

La bioconversion décentralisée et citoyenne des déchets organiques par la mouche soldat noire constitue une innovation sociale, en ce sens qu’elle est une nouvelle méthode visant répondre aux défis alimentaires, énergétiques et environnementaux qui se profilent, en impliquant la société civile. Par ailleurs, les citoyens issus de la société civile constituent la large majorité des personnes impliquées dans cette recherche en co‑création. L’utilisation par ces citoyens-chercheurs de la démarche scientifique afin de produire des connaissances, et ce durant l’entièreté du processus de recherche, est aussi en soi une forme d’innovation sociale.

ValueBugs complète ses objectifs avec une visée durable importante. Le projet tend développer la capacitation des citoyens en leur donnant plus d'autonomie alimentaire, tout en les reconnectant et les sensibilisant à l'ensemble de la chaîne alimentaire. ValueBugs met également en réseau des utilisateurs de la méthode et crée une nouvelle méthode de valorisation de la matière organique végétale issue des particuliers ou des professionnels, qui accroît la circularité.

PARTICIPANTS

La multitude et la diversité des participants rend le projet humainement très riche. La stratégie consiste à co-créer les dispositifs d'élevage chez une grande diversité d'utilisateurs (particuliers, groupes citoyens, asbl, fermes urbaines, etc.). La co-création se fait à toutes les étapes du projet : conception, fabrication des dispositifs de production, communication, création du compendium sur la mouche soldat noire, etc.

CITOYENS-CHERCHEURS

Plus d'une trentaine de citoyens-chercheurs expérimentent à leur domicile l'élevage de mouches soldat noire.

ASSOCIATIONS

La Ferme Pédagogique Maximilien est une ferme pédagogique en plein cœur de Bruxelles. C'est un lieu de sensibilisation, de démonstration et d'expérimentation de ValueBugs. Elle présente différentes techniques de valorisation de matières organiques: compost, vermi-compost, bio-digesteur et larvi-compost avec ValueBugs.

WORMS asbl a pour objectif principal la valorisation des déchets organiques sous toutes ses formes à échelle humaine et de manière décentralisée. WORMS participe à la coordination du projet ValueBugs, à la mise en réseau des acteurs, à l'expérimentation sur le terrain et à l'aide de mise au point du design. 

La Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux (LRBPO) oeuvre pour l'étude et la protection de la faune sauvage. La LRBPO est en charge de l'établissement d'une diète adéquate pour les poules en y incluant les larves. Elle va aussi tester ce nouvel aliment pour savoir s'il peut impacter positivement la condition physique de certains animaux.

ORGANISMES DE RECHERCHE

Le Service de Chimie Physique et Biologique Théorique (CPBT) de l'ULB se consacre à l'étude de la complexité des systèmes biologiques. Le CPBT coordonne le projet. Il initie les citoyens chercheurs à la méthode scientifique et aux règles de conduite d'expérimentation, accompagne la mise au point des dispositifs de production des larves et mène les analyses en laboratoire. 

Le Service Graphes et Optimisation Mathématique (GOM) de l'ULB accompagne le travail d'optimisation du processus (mise en réseau des acteurs du projet, répartition des déchets organiques entre composts, etc.) pour en améliorer le rendement à différents échelles.

Siensano (ex-CERVA) intervient dans le projet pour partager son expertise en matière de qualité sanitaire de denrées alimentaires et risques associés. Il va également faire des analyses en laboratoire destinées à tester la présence des principaux contaminants microbiologiques ciblés par les autorités belges.

Logo icone2018.png
Sciensano.JPG